ACCUEIL  INFORMATION  ADHESION  SERVICES  CONTACTS

 

 

CARACTERISTIQUES PRINCIPALES

DE LA COMPTABILITE DE TRESORERIE

Recettes

Dépenses

Dépenses Mixtes

Dépenses Professionnelles

Opérations par la Caisse

Virements Internes

La comptabilité de trésorerie implique que toutes les opérations réalisées sur les comptes professionnels figurent en comptabilité, y compris celles non reportées sur la déclaration n° 2035. La tenue d’une telle comptabilité permet de s’assurer qu’aucune écriture n’a été oubliée.

Les comptes mixtes (à la fois professionnels et privés) sont déconseillés car toutes les opérations professionnelles et privées doivent être alors enregistrées. Aussi, il est vivement recommandé d’ouvrir un compte bancaire réservé à l’activité professionnelle.

Soldes comptables

PRESENTATION MATERIELLE

État de rapprochement

Tableau récapitulatif

Le livre de Trésorerie, ou livre-journal, peut être tenu sur tout support comptable.

Il doit être servi au jour le jour, c'est-à-dire par ordre de date, et présenter le détail des recettes et des dépenses.

 

COMPTABILITE MANUELLE

 

Comme tout livre comptable, il doit offrir des garanties suffisantes de sincérité. Il doit être tenu sans blancs, ni lacunes, sans ratures ou surcharges, de façon indélébile (jamais au crayon) et relié. La non application de ces principes peut constituer une présomption de comptabilité irrégulière.

Nous conseillons aux adhérents qui désirent rester à la comptabilité dite « manuelle » un journal unique de recettes et de dépenses qui permet de suivre, dans ses diverses colonnes, le détail des recettes et des dépenses (dans le respect de la nomenclature comptable) ainsi que leur contrepartie dans les différents comptes de trésorerie (Banque ou Caisse).

 

 

COMPTABILITE INFORMATISEE

L'usage d’un logiciel de comptabilité professionnelle est admis par l'Administration fiscale. Les mentions obligatoires restent les mêmes.

En conséquence, le système de traitement doit garantir toutes les possibilités de contrôle.

Le logiciel doit permettre d’établir sur papier, ou tout support offrant des conditions de garantie et de conservation en matière de preuve, des états périodiques identifiés, numérotés et datés, récapitulant dans un ordre chronologique toutes les données introduites, sans possibilité intercalaire ou de suppression.

La clôture des comptes de l’exercice écoulé avec reprise des « A Nouveaux » est nécessaire, après validation de l’ensemble des écritures.

 

 

PIECES JUSTIFICATIVES

Chaque enregistrement comptable doit être appuyé d'une pièce justificative. Il peut s’agir d'une pièce de base ou d'une pièce récapitulative.

- la pièce de base concerne une opération isolée : elle peut émaner d'un tiers (facture, échéancier d'emprunt) ou être d'origine interne (feuille de paye).

- la pièce récapitulative reprend un ensemble d'opérations. Il s'agira toujours de documents d’origine interne (listings informatiques, bordereaux de remise en Banque numérotés, par exemple).

 

 

LA COMPTABILISATION DES RECETTES

Le montant des recettes doit figurer dans un compte financier Banque (chèques, virements) ou Caisse (espèces) et dans la rubrique correspondant à la nature de cette recette (honoraires, apports...).

 

 

LES HONORAIRES

Les honoraires doivent être comptabilisés chronologiquement, avec les mentions obligatoires suivantes :

þ      Date,

þ      Identité du client/patient (ou référence à un document annexe),

þ      Montant,

þ      Mode d’encaissement,

þ      Détail des sommes perçues.

RAPPEL : Les dates d'encaissement diffèrent selon le mode d'encaissement :

- Par chèque : date de remise du chèque par le client, ou de réception si ce chèque est envoyé par courrier.

Par tolérance, la comptabilisation des chèques peut s’établir à partir des bordereaux de remise en banque, numérotés par vos soins comprenant obligatoirement le nom du client et la somme encaissée) à condition que les remises de chèques soient effectuées de façon régulière et à périodicité constante.

- En espèces : date de remise effective des espèces par le client.

- Par virement bancaire ou postal : date de l'inscription au crédit du compte.

 

 

Précédente Suivante